1er exercice de mise en sécurité dans l’école du Piou

A l’entrée des classes, nous avons eu une réunion parents/maîtresse du Piou. Pour annoncer le programme, les sorties pédago, bref une petite routine chaque année pour nous remettre dans le bain … nous aussi !

Cette année, il y a un petit rajout dont je me serais bien passée comme d’autres parents :

L’exercice de mise en sécurité « Attentat-Intrusion »

On garde tous au moins un souvenir amusé des alarmes incendie au collège ou au lycée. En plein contrôle d’SVT, yeees ! On faisait trainer les choses pour remonter le plus tard possible dans nos classes.

Ce nouvel exercice pour les enfants, pour moi n’a plus rien avec l’insouciance de mon enfance ou mon adolescence.

Il tente à prévenir des réflexes à adopter par les enseignants et les enfants en cas de tentative d’attentat dans leur école.

Gloups honnêtement … Ce lieu où ils sont censés se sentir en sécurité, avoir confiance en l’adulte.

Chez nous, l’exercice a eu lieu il y a quelques jours/semaines. Nous avions eu un mot dans le carnet de correspondance pour accompagner nos enfants dans cette démarche. Pour en parler avant mais surtout après. Éviter les angoisses, les cauchemars.

Piou a 9 ans pourtant mais ça l’a pas mal secouée …

Elle m’avait dit avant : « Tu sais Maman ça ne va pas être facile parce qu’avec S. dès que l’on se regarde on rigole tout le temps ! »

C’est un tout autre discours qu’elle m’a ramené, me détaillant chaque geste qu’ils ont effectué : « Ne pas se mettre à proximité des fenêtres, se cacher sous les tables, A. a mis une table pour coincer la porte, et Maman je te dis on avait pas envie de rigoler ça faisait peur ». La maîtresse, un soir de sortie d’école, m’a bien confirmé qu’ils avaient tous « joué le jeu »

Je me pose sincèrement la question sur l’utilité de ce genre d’exercice. Ce n’est pas un reproche envers le corps enseignant. Ils ont d’ailleurs tellement peu de moyens, d’outils pour en parler. Merci d’ailleurs au journal le petit Quotidien qui nous a bien aidé chez nous.

L’anniversaire morbide du 13/11 arrive à grands pas. Nous allons, même en les préservant le maximum, les re-confronter à ces événements. Réactiver des angoisses …

Peut être allez vous me dire : Oui mais si rien n’est fait on dira quoi après et si ? Et si on avait préparé nos enfants au pire ?

Je pense et cela n’engage que moi que cet exercice n’est qu’anxiogène pour nos enfants. Mais si vous êtes enseignants et/ou parents et que vous avez une autre vision, partageons la ensemble.

untitled

 

 

Publicités

Une réflexion sur “1er exercice de mise en sécurité dans l’école du Piou

  1. Vigreux dit :

    Hello , non moi je pense que c est nessesaire tout comme l exercice incendie ou près de chez nous avec les centrale il y a aussi un exercice au cas où il y a un gros soucis
    Plus les enfants seront prépare ,mieux il réagiront et ne pas en faire pour moi est comme si on se voilé la face ,sa peux arrive alors mieux vaut les prépare
    Après il faut voire comme c est gérée par les maitresse/maître il faut que sa sois comme un jeux pour mois les choquer
    Tout est dans la façon de le faire 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s