Il y a 2 ans …

Depuis ce matin, je ne pense qu’à ce souvenir que Facebook m’a suggéré. En réalité, je n’ai pas besoin de Facebook pour me souvenir de cette date.

Nous étions le 12 Avril 2015

La veille, j’avais assisté à un concert de Julien Doré (oui encore !) avec ma meilleure amie au Zénith de Paris. Nous avions alors décidé de prendre une chambre d’hôtel pour profiter le lendemain tranquillement. Il faisait beau, voir même chaud !

Nous sommes montées à Montmartre, au Sacré Cœur, la place du Tertre, … des endroits dont je ne me lasse jamais.

IMG_8003

J’en garde un très bon souvenir, malgré le stress présent.

Car le soir, je rentrais à l’hôpital pour y être opérée le lendemain matin.

5 ans d’attente, de traitement, de piqûres pour avoir ce bébé qui n’arrivait pas … et enfin on me proposait quelque chose de concret : une opération pour venir à bout de cette attente.

J’étais impatiente et à la fois angoissée. Je n’avais jamais été anesthésiée totalement jusque là. Ma peur la plus présente : revenir à moi en salle de réveil encore intubée. Je me souviens du sourire du jeune anesthésiste lors de notre 1er rdv. Le pauvre avait pourtant bien tenté de me rassurer, mais en vain ! La peur de l’inconnu nous pousse parfois à avoir de drôles de pensées.

J’ai eu quelques tranquillisants, un ou deux je ne sais plus d’ailleurs

Je suis descendue au bloc, sereine.

IMG_8029

Je me suis laissée faire, perfusée de partout puis le brancardier est venu me chercher sur ce lit … électrique ! Youhou je ne savais pas que cela existait !

Je me souviens ne pas avoir attendu au bloc contrairement à ma césarienne pour Piou où on entend tout le monde se préparer. Là, l’anesthésiste m’a posé le masque. Je me souviens lui avoir dis : « Ça tourne, toute la pièce tourne » et lui me répondre : « C’est sympa comme sensation, hein ? » J’ai voulu lutter et puis pfiou plus rien !

Une main posée sur l’épaule et un « Bonjour » en salle de réveil. L’anesthésiste encore lui : « Dites donc vous êtes un peu feignante pour revenir à la réalité, la sieste avait l’air bonne ». Je suis entourée de plusieurs patientes dont une qui se plaint très fort. Je crois comprendre à demi mots qu’elle vient d’avoir une ponction pour une FIV.

La suite, je ne m’en souviens plus trop alternant phases de sommeil et semi lucidité.

Je me souviens juste très très fort du passage de la femme chirurgien et de ses mots : « J’ai fais le maximum mais je ne peux pas certifier d’un résultat » Pfiou la claque en pleine face ! Celle qui vous fait bien redescendre sur Terre.

Les douleurs post op’ qui te font dire pourquoi j’ai subi tout ça si finalement ce n’est pour rien …

Je préviens l’Amoureux, ma Maman, ma meilleure Amie … je fais bonne figure mais au fond de moi je suis déconfite …

Je sors de l’hôpital le lendemain marchant toute voutée comme une petite Mamie, même monter en voiture est une épreuve. Ça promet !

IMG_8046

A la maison, c’est repos avec mes copains les bas de contention.

Le temps passe, je reprends petit à petit des forces en évitant de porter des charges. Je reprends le travail.

J’apprends que ma binôme de travail est enceinte, gloups encore un coup dur !

Mais il faut faire face ! Dans ma tête je suis partagée : défaitiste et en même temps cette toute petite lueur d’espoir qui me fait espérer et me dit :  » Et pourquoi pas ? »

Quelques jours avant la date présumée je fais un test avant d’emmener Piou à l’école, l’Amoureux est à la maison. Et je vois cette 2ème barre apparaitre mais grise, fine !

Je démonte mon test, le colle à la fenêtre pour que la lumière me dise que non je ne rêve pas. Elle est bien là ! Mais ne suis pas convaincue et l’Amoureux non plus.

IMG_8565

On dépose Piou à l’école et on fonce au supermarché le plus proche. A ce moment là, ma réflexion est de me dire « Non je ne veux pas aller à la pharmacie et mettre une somme astronomique dans un test qui sera de toutes façons négatif »

On rentre, et puis BOUM dans mon cœur, dans nos cœurs !

ELLE EST LA CETTE 2EME BARRE

A quelques jours de notre 4ème anniversaire de mariage, Bébé Bouille s’est installé au creux de moi !

Vague de bonheur où je cache le test en hauteur pour préserver Piou pour le moment -au cas où- je passe ma journée à aller vérifier que cette barre, ce truc rose est bien là !

Jamais je n’oublierais ce jour, jamais je n’oublierais ce 12 avril 2015 !

Grâce eux les rires ont remplacé les larmes, les projets la déprime, …

Nous sommes 4, nous sommes la famille dont nous rêvions

« On me veut forfait du combat mais moi je veux me battre avec toi »

Et on a eu raison ! ❤

Publicités

10 réflexions sur “Il y a 2 ans …

    • Emyilou dit :

      Ne jamais perdre espoir ! j’ai des moments pire que difficiles mais on a eu raison de s’accrocher. Elle est à coté de moi pleine de vie à jouer et ça vaut tout l’or du monde. Merci pour ton petit message

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s